mercredi, septembre 22, 2021
Accueil Sport Tir au but raté, Mbappé peut craindre le pire

Tir au but raté, Mbappé peut craindre le pire

47
0
C'est Kylian Mbappé qui a raté sa tentative.La liste des fossoyeurs des rêves bleus s’est allongée lors de l’Euro 2020. Après Didier Six et Maxime Bossis en 1982, Reynald Pedros en 1996 et David Trezeguet en 2006, Kylian Mbappé a à son tour précipité la perte de l’équipe de France lors d’une séance de tirs au but. Incapable d’inscrire le moindre but lors des quatre matches disputés par les hommes de Didier Deschamps, l’attaquant parisien a en effet manqué sa tentative face à Sommer, scellant la défaite des champions du monde.   Malgré le soutien de ses coéquipiers ou de son sélectionneur, Kylian Mbappé aura bien du mal à tourner la page. « Ce n’est pas quelque chose qui m’a contrarié dans ma carrière, qui m’a fait baisser la tête ou plombé. C’est quelque chose qui est un peu anecdotique pour moi », nous confiait Reynald Pedros, reconnaissant néanmoins que « beaucoup de choses s’étaient passées après. » Une référence aux nombreux sifflets dont il avait été l’objet, notamment sous le maillot bleu. Une cicatrice qui marque et qui marquera toujours « Il doit se sentir coupable », a de son côté estimé Maxime Bossis dans les colonnes de Ouest-France, l’ancien Nantais révélant que cet échec à Séville avait une conséquence directe sur la suite de sa carrière: « Je n’ai plus jamais tiré un penalty de ma vie. Psychologiquement, je n’avais pas du tout envie de revivre l’échec m’émeut dans des matches de moindre importance qu’une demi-finale de Coupe du monde.» S’il n’a pas mis fin aux illusions de tout un pays, Nicolas Anelka a également vécu un échec très douloureux. Il a en effet raté sa tentative lors de la finale de la Ligue des champions 2008 face à Manchester United. Et c’est peu dire que l’ancien Blue a été marqué au fer rouge. « Rater un dernier tir au but, c’est une cicatrice qui marque et qui marquera toujours, tu te sens seul. La seule chose qu’il y a à faire c’est travailler, travailler, travailler pour marquer de nouveau et commencer à oublier. Mais en réalité on n’oublie jamais. Moi je n’ai jamais oublié et je n’oublierai jamais. On vit avec et c’est cruel », a-t-il ainsi confié à The Athletic en plus d’évoquer son avenir…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici