Accueil Santé Santé: le HCR équipe le bloc opératoire du District de Podor et...

Santé: le HCR équipe le bloc opératoire du District de Podor et offre une ambulance au Poste de Matam

49
0
Le Haut Commissariat des Réfugiés (Hcr) a procédé jeudi à la remise d’un don de matériel médical d’une valeur de plus de 22 millions de francs CFA au district sanitaire de Podor et à la remise d’une ambulance médicalisée d’une valeur de 25 millions francs CFA au district sanitaire de Matam.

A Podor les matériels d’anesthésie, de sangles d’intubation, des masques à oxygène, des bouteilles à oxygène et beaucoup d’autres instruments médicaux, vont permettre au Poste de santé de se doter d’un bloc opératoire dans une salle qui avait déjà été construite.

Ce don entre dans le cadre de l’appui aux efforts du Gouvernement sénégalais dans la lutte contre la pandémie de la Covid 19. La remise de ce matériel médical vient complètement le financement par le Haut Commissariat des Réfugiés de salles d’isolement indispensables en ce contexte marqué par la propagation de la Covid-19.

«Ce don de matériel médical est d’une valeur de plus de 22 millions francs CFA. Il complète une donation du HCR de plus de 7 millions francs CFA dédiés à la construction d’un site d’isolement dans le district de Podor. Ces deux donations visent à soutenir les actions du Gouvernement en matière de santé et assurer la continuité de service en cette période très difficile », a déclaré Mme Monique EKOKO, Représentante du HCR en charge des Opérations au Sénégal, en Guinée, Guinée Bissau, Sierra Léone, Cap Vert, Gambie, Togo et Bénin.

Le représentant du Préfet du département de Podor, Seydi AW qui est le Chef de service départemental de l’action sociale a salué le geste du HCR. « Voir un partenaire venir en appoint à une structure sanitaire dans une zone aussi reculée, c’est fondamental. Vous êtes à remercier parce que le district sanitaire de Podor en avait besoin, vu son étendu, vu sa population, vu également que les populations sont pour la plupart des cas sociaux. Si on parvient à venir en aide au district sanitaire, vous venez en aide aux populations. vous allez sauver des vies. Au lieu de faire 45 à 50 kilomètres pour aller se faire soigner, les gens vont rester s’arrêter ici à Podor », a-t-il salué.

Ousmane WANE, Secrétaire exécutif du Comité de développement sanitaire de Podor a souligné l’importance de l’action du HCR pour la population de Podor : « Ce centre de santé a été financé par le HCR. Nous recevons ici nos parents de la Mauritanie qui traverse le fleuve pour venir se faire soigner ici. Parfois c’est des grossesses qui n’ont jamais eu de consultations prénatales avec beaucoup de problèmes. Avec le matériel que vous nous avez amené les médecins vont pouvoir gérer beaucoup plus de pathologies. Les populations ont d’énormes difficultés pour les évacuations. C’est sûr que ce matériel va contribuer à réduire les évacuations et permettre aux médecins de faire une bonne prise en charge ».

Le médecin chef de district, Mamoudou Bocoum est revenu sur le processus qui a abouti à la remise de ce don. « Dans le cadre de la pandémie, il y a eu une mission de l’OMS et du HCR. Lors de cette mission, il y a eu des besoins qui ont été exprimé par le district. Le HCR a décidé d’accompagner le district de Podor de prendre en charge ces besoins. Il y avait deux axes : la construction de salles d’isolement et l’octroi d’un matériel de réanimation. Ce matériel de réanimation-là est très important surtout dans ce contexte de COVID-19. Si on n’a pas ce matériel-là on ne peut pas prendre en charge les cas graves. Il peut être utilisé dans le cadre de l’ouverture d’un bloc opératoire. Le centre de santé a déjà les locaux et est prêt à faire de la chirurgie programmée. Mais il n’était pas encore équipé. En attendant que les ressources humaines soit en place, le médecin anesthésiste de l’hôpital de Podor va nous accompagner ».
Présent à la cérémonie de remise de matériel médical, l’anesthésiste Dr Souleymane Coulibaly a souligné l’importance de respirateur et de matériel de réanimation en cette période marqué par la multiplication des cas graves liés à la pandémie de la COVID-19.

 

Santé: le HCR équipe le bloc opératoire du District de Podor et offre une ambulance au Poste de Matam
A Matam, ce geste complète une donation du HCR en matériel et équipement sanitaires dédiés à huit (8) structures médicales de la région de Matam s’élevant à 18 millions francs, est un soutien à la réponse du Gouvernement contre la pandémie de la COVID 19. La Vallée du Fleuve, en particulier la région de Matam accueille, depuis des décennies, une population importante de réfugiés mauritaniens.

« Des centaines de familles au Sénégal ont été endeuillées par la COVID 19. Je voudrais adresser mes sincères condoléances à ces familles et souhaiter un prompt rétablissement aux personnes malades. La COVID 19 est une réalité qui réalité qui touche tout le monde, sans distinction. Mais je suis persuadée qu’une ambulance peut aider à sauver des vies », a déclaré Mme Monique EKOKO.

Le Préfet du département de Matam, Souleymane Ndiaye a souligné que le département de Matam fait partie du champ d’action du HCR. La zone abrite des réfugiés qui sont bien intégrés au sein de la population. Ils sont pris en charge dans le cadre de la mise en œuvre de politique publique au niveau départemental. « Je voudrais vous remercier parce que l’ambulance vient à un moment où le département est foudroyé par une vague violente de contaminations dues au coronavirus. Au-delà du coronavirus, nous avons énormément besoin de cette ambulance du fait de l’éloignement à la remise d’une ambulance médicalisée d’une valeur de 25 millions francs CFA au district sanitaire de Matam »

Pour le maire de la Commune, « l’avantage de cette ambulance réside dans le fait que c’est une ambulance dans laquelle on peut transporter médicalement le patient en les intubant, en les ventilant, en les réanimant. Alors que dans les autres ambulances on le fait que de l’assistance médicale ».

Le Médecin chef de district , Dr Aida Diop d’indiquer: « Toutes les requêtes qui ont été adressées au HCR dans le cadre de la lutte contre cette pandémie ont été honorées. L’ambulance est venue au bon moment. Parfois les ambulances qui sont au niveau des structures servent juste à transporter les malades d’une structure à une autre. On ne trouve pas toujours tous les outils nécessaires pour prendre en charge le patient lors du transport. Nous vous remercions pour votre soutien en ce qui concerne la lutte contre la pandémie au niveau du district »

Laissez un commentaire

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom ici