Accueil Santé EXCLUSIF – LE SÉNÉGAL A PAYÉ 2,2 MILLIARDS FCFA POUR 200 000...

EXCLUSIF – LE SÉNÉGAL A PAYÉ 2,2 MILLIARDS FCFA POUR 200 000 DOSES DE SINOPHARM

70
0

Nouvelle étape franchie dans le processus de vaccination à grande échelle contre la Covid 19 au Sénégal. Selon des informations exclusives obtenues par Emedia.sn, l’État du Sénégal, par l’entremise du ministère des Finances et du Budget, a diligenté le paiement de l’acquisition à la firme chinoise Sinopharm International Hong Kong Limited, de 200 000 doses de 0,5 millilitres du vaccin SARS-COV-2 (Vero Cell).

Selon nos sources, le ministre Abdoulaye Daouda Diallo a d’ailleurs été saisi depuis mardi, 9 février 2021, par voie épistolaire par son homologue en charge de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr. Dans sa lettre, ce dernier lui faisait parvenir le contrat d’achat signé avec Sinopharm, ainsi que la facture proforma y relative, datée également du 9 février, avant-hier.

Même si il y a quelques semaines Abdoulaye Diouf Sarr annonçait dans un tweet qu’il a fini par supprimer, que la Chine avait offert 200 000 doses de vaccins au Sénégal, ledit contrat stipule clairement que l’acquisition de ces doses est bien payante à raison de 20 dollars US (environ 10 800 FCFA) la dose, soit un total de 4 millions de dollars US (près de 2,2 milliards FCFA) à payer pour toute l’acquisition.

Paiement intégral cinq jours après la signature du contrat

Le contrat, parcouru par Emedia.sn, indique également que le paiement intégral de la facture doit se faire par le Sénégal dans les cinq jours suivant sa signature. Dans un souci de favoriser l’expédition rapide de la commande, les services du ministère des Finances ont pu diligenter le dossier permettant ainsi que le virement soit effectif depuis hier.

La logistique devrait donc se mettre en branle dans les dix prochains jours entre la réception des fonds et l’arrivée de la commande à Dakar.

D’ailleurs, en Conseil des ministres réuni hier mercredi, le chef de l’État, Macky Sall, a demandé au ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, en relation avec le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, et les ministres concernés, ’’de prendre toutes les dispositions sanitaires, logistiques, financières et de mobilisation sociale, nécessaires au lancement sur l’ensemble du territoire national, des campagnes de vaccination, à la fin du mois de février 2021 au plus tard.’’

Par ailleurs, en sus de ces doses achetées, le Sénégal attend egalement, d’ici fin mars, un lot de livraison de 1 million 296 mille doses pour sa campagne de vaccination sur le registre de l’initiative Covax.” Toutefois, la tutelle a souligné que le document stratégique a été élaboré sur plusieurs options autres que l’initiative Covax : “Nous sommes en pourparlers très avancés avec la Chine, dans le cadre d’une relation bilatérale. A ce niveau, l’acquisition ne concernera pas Astrazeneca, nous avons d’autres perspectives qui peuvent amener à l’utilisation d’autres vaccins” tels que Pfizer et Moderna.

En attendant, le dispositif opérationnel est en place avec l’arrivée de 1117 réfrigérateurs et chambres froides, d’une valeur de 3 milliards 050 millions F CFA.

Le ministère de la Santé veut vacciner 3,5 millions de Sénégalais durant l’année 2021. Il s’agit, entre autres cibles, du personnel sanitaire au premier plan de la riposte, et des personnes âgées…), afin de réduire la morbidité et la mortalité liées au coronavirus au Sénégal, surtout chez les populations fragiles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici