Accueil Actualité MALADIE MYSTÉRIEUSE : « LA PISTE ALGALE EST SÉRIEUSE », SELON DIOUF...

MALADIE MYSTÉRIEUSE : « LA PISTE ALGALE EST SÉRIEUSE », SELON DIOUF SARR La troisième édition de la conférence d

111
0

Pour l’impulsion des politiques publiques, le financement des grands projets de l’Etat. Macky Sall ne cache pas son sentiment de répulsion aux critiques sur la dette publique. << Il n’existe pas un pays au monde qui ne s’endette pas pour financer son économie. Aujourd’hui, les pays les plus développés sont les plus endettés. Et leurs dettes dépassent largement celles des pays africains >>, s’est énervé le chef de l’Etat, lors de son face-à-face avec la presse, au palais dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier dernier. Le président de la République qui a l’ambition de << transformer le Sénégal >>, a même lancé une idée toute nouvelle – << basée sur un endettement toute nouvelle >> – sur laquelle se penchent les services du gouvernement : regrouper tous les actifs bancaires de l’Etat dans une grande structure financière naionale. En décodé, mettre sur pied une grande Banque nationale pour financer les projets du régime. Surtout pour ceux contenu dans le Plan d’Actions prioritaires (Pap) de la phase 2 du plan Plan Senegal émergent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici