Accueil Politique Cheikh Oumar SY dénonce « cette Majorité mécanique qui offre à l’Exécutif...

Cheikh Oumar SY dénonce « cette Majorité mécanique qui offre à l’Exécutif un massage tonifiant»

121
0

L’ancien député de ‘Bes Du Niakk’ est d’avis que l’instrumentalisation des députés pour lever l’immunité parlementaire d’un de leur collègue par l’exécutif doit cesser car elle fragilise une institution qui devient de plus en plus faible. A en croire Cheikh Oumar SY, le régime de Macky SALL a, à plusieurs reprises, usé de cette méthode pour éliminer des adversaires politiques.

 

« Jamais sous un seul régime, l’immunité parlementaire n’a été autant violée, de manière répétitive et sans donner l’occasion à cette institution le temps de panser ses plaies et de porter plainte auprès du peuple sénégalais qui a choisi de voter pour une majorité mécanique qui offre à l’exécutif un massage tonifiant afin d’écraser tous les adversaires potentiels ou d’offrir une séance de relaxation aux opposants les plus dociles. Violer l’immunité parlementaire au vu et au su de tout le monde pour affaiblir ou éliminer un adversaire reflète plus d’un manque de courage démocratique, mais participe aussi d’un asservissement de toutes les institutions pour répondre à une seule cause : rempiler à la Poutine », assène-t-il.

 

 

Selon Cheikh Oumar SY, cette pratique devenue courante va à l’encontre des dispositions du statut des parlementaires. D’autant plus que l’alinéa 2 de l’article 61 de la Constitution du Sénégal ainsi que le règlement intérieur de l’Assemblée nationale ont déjà statué à ce sujet.

 

S’agissant de l’affaire SONKO, l’ancien député estime que l’Assemblée a l’occasion de redorer son blason. Selon lui, les députés peuvent refuser de lever son immunité ou même «  demander à la justice de le poursuivre sur ces faits à la fin de son mandat s’ils souffrent d’un doute ».

 

 

 

 

 

 

WALFNet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici