mardi, septembre 28, 2021
Accueil A la une Cérémonie de distinction de l’ambassadeur d’Italie en fin de mission au Niger...

Cérémonie de distinction de l’ambassadeur d’Italie en fin de mission au Niger : SE Marco Prencipe élevé au grade de commandeur dans l’ordre de mérite du Niger

66
0

Le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Hassoumi Massoudou a présidé le 25 Juin dans les jardins du Ministère, une cérémonie de distinction de l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d’Italie au Niger, SE Marco Prencipe. Au cours de cette cérémonie, le diplomate Italien en fin de mission a été élevé, au nom du Président de la République, au grade de Commandeur dans l’ordre de mérite du Niger.

Ce geste à l’endroit du diplomate Italien est une preuve de la reconnaissance par les plus hautes Autorités du Niger, du travail remarquable, plein d’enthousiasme et d’ardeur qu’il a accompli en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d’Italie au Niger. En effet, dès sa prise de fonction le 17 octobre 2018 et durant tout son séjour, M. Marco Prencipe a su travailler sans cesse à la consolidation et à la redynamisation des relations entre nos deux pays. Lors de cette cérémonie, le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération a rappelé que la République du Niger et la République d’Italie entretiennent des relations d’amitié et de coopération qui remontent aux lendemains de l’indépendance du Niger. «Cette coopération a pris ses marques notamment dans les années 1980, à travers la mise en œuvre du célèbre Programme de Développement de l’Ader-Doutchi-Maggia, communément connu sous le nom du Projet Keita, dédié à l’Environnement et au développement durable, domaine dont l’Italie est le chef de file», a-t-il ajouté.

Selon le ministre Hassoumi Massoudou, ces relations n’ont de cesse de s’accroitre, avec l’extension de la coopération à des domaines aussi divers que la sécurité alimentaire, la santé, le genre et l’autonomisation des femmes, la bonne gouvernance, l’éducation, la formation professionnelle, les infrastructures. «Par ailleurs, depuis quelques années, en raison de la dégradation de la situation sécuritaire dans la bande Sahélo-Saharienne, la coopération italienne s’est également élargie à la lutte contre le terrorisme et la criminalité transfrontalière, avec, notamment, la dotation de nos Forces dedéfense et de sécurité en matériels et divers équipements, en infrastructures mais aussi le renforcement de leurs capacités à travers divers stages et formation dans les centres de perfectionnement tant au Niger qu’en Italie», a-t-il reconnu.

Dans le même élan, la coopération italienne appuie le Niger dans la lutte contre l’immigration clandestine. A titre illustratif, le ministre d’Etat chargé des Affaires Etrangères a cité le financement à hauteur de 1.500.000 euros, de la mise en œuvre du projet nigérien relatif à la réduction des effets négatifs de la migration des femmes et des jeunes en investissant dans leurs capacités productives. «L’Italie a également contribué à la réalisation de divers programmes relatifs à l’autonomisation des femmes et à la formation des cadres de la santé. Au plan institutionnel, la même dynamique peut être relevée. En effet, depuis l’ouverture de l’Ambassade d’Italie à Niamey en 2017, l’on a assisté à une densification des échanges respectifs, à travers les visites de haut niveau», a-t-il ajouté. A cet égard, M. Hassoumi Massoudou a noté que de 2018 à ce jour, le Niger a eu l’honneur de recevoir la visite de trois ministres des Affaires Etrangères italiens et celle de SE Guiseppe Conte, Président du Conseil des Ministres, Chef de gouvernement italien. «Ce qui témoigne, une fois de plus, de l’excellence et du dynamisme de la coopération qui existe entre le Niger et l’Italie», a-t-il déclaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici