Accueil Mis en avant Société Zoom sur le business de la mort

Zoom sur le business de la mort

49
0

Derrière les décès, se cache un véritable business autour des funérailles.

Walf Quotidien dévoile les dessous de ce marché florissant où les parents endeuillés sortent presque ruinés après les funérailles.

Au cimetière de Yoff, la tombe est taxée à 14 000 Fcfa. Les prix des carreaux et écriteaux pour personnaliser les tombes varient entre 5000 et 10 000 Fcfa.

Au cimetière Saint-Lazare, le caveau simple coûte 5000 Fcfa. Le forfait pour un espace souterrain d’une personne coûte 94 000 Fcfa, soit 80 000 Fcfa pour la place et 14 000 Fcfa à payer à la perception municipale.

Les deux places valent 130 000 Fcfa plus les 14 000 Fcfa de la mairie.

Les trois places varient entre 226 000 et 250 000 Fcfa en plus des 14 000 Fcfa de la mairie.

À cela s’ajoutent les frais de décoration. Une croix en marbre granite frôle les 100 000 Fcfa. Des médaillons coûtent entre 70 000 Fcfa pour le noir et blanc, et 100 000 F pour la couleur.

Le prix des cercueils varie entre 100 000 et 500 000 Fcfa en fonction de la qualité du bois et de la décoration. Les couronnes varient entre 6 000 et 12 000 Fcfa.

La conservation de la morgue à l’hôpital coûte 20 000 Fcfa. Si c’est un cas de coronavirus, il faut débourser 5000 F de plus, soit 30 000 Fcfa.

Chez les musulmans, le lavage mortuaire vaut 13 000 Fcfa.

Les pompes funèbres constituent le summum de la cherté.

La prise en charge pour les funérailles varie entre 3 et 4 millions Fcfa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici