Accueil Mis en avant Société Une femme de ménage dérobe 2 millions 900 mille francs cfa à...

Une femme de ménage dérobe 2 millions 900 mille francs cfa à sa patronne, le premier jour de sa prise de service.

51
0

Devant la barre, la mise en cause a tôt fait de reconnaître les faits qui lui sont reprochés. Interrogée, la prévenue a fait savoir qu’elle avait reçu l’appel d’un prétendu agent de la Sonatel répondant du nom de Abdoulaye Ndiaye, qui lui aurait demandé de payer l’argent de la facture d’électricité sous peine de coupure. Et pour la ferrer, il aurait mis en haut-parleur la voix d’une femme qui se passait pour être Cécilia, l’ancienne femme de ménage de la dame. Sur ces entrefaites, le sieur Abdoulaye Ndiaye lui a demandé d’aller dans la chambre de sa patronne pour prendre l’argent qui se trouvait dans le placard. C’est en ce moment qu’elle s’est introduite dans la chambre de sa patronne alors que celle-ci était partie au travail. Elle déclare que c’est à l’aide d’un pilon qu’elle a pu ouvrir le placard. Selon elle toujours, l’agent lui avait demandé d’envoyer dans un premier temps une somme de 500 000 francs pour la facture d’électricité via Orange money. Ce qu’elle a fait. Ensuite, elle dit recevoir un autre appel, cette fois-ci venant du mari de la dame qui lui aurait demandé à deux reprises de lui envoyer via Orange money une somme de 700 000 francs Cfa.

L’employeur quant à elle, a soutenu qu’à son arrivée à la maison, elle a remarqué que son placard a été défoncé. Et pour ne pas éveiller les soupçons de la femme de ménage, elle l’a envoyé à la boutique pour éviter qu’elle puisse s’enfuir. Et c’est à ce moment qu’elle s’est rendue compte que la femme de ménage avait pris la somme de 2 millions 900 qu’elle avait rangé dans un sac noir.

Me Ndiogou Diagne, avocat de la partie civile, estime que les faits sont constants et qu’il y a lieu de la condamner et de lui demander la restitution de l’argent.

Le procureur général lors de son réquisitoire a souligné qu’il est clairement ressorti de cette procédure que la prévenue était à son premier jour de travail. Ainsi, elle a défoncé le placard de la Dame avant de prendre la somme de 2 millions 900 de francs cfa. C’est la raison pour laquelle il sollicite que la mise en cause soit condamnée à 2 ans dont 6 mois ferme.

Pour sa part, la défense a fait savoir qu’au-delà de sa qualité de prévenue, sa cliente est victime dans cette affaire. À cet effet, l’avocat sollicitera du juge qu’il  prenne assez de recul avant de solliciter une application bienveillante de la loi.

Le juge, en rendant son verdict, a déclaré la prévenue coupable avant de la condamner à 2 ans d’emprisonnement dont 6 mois ferme…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici