Accueil Mis en avant Société Policier accusé d’avoir tranché la main d’un jeune à Yeumbeul Sud :...

Policier accusé d’avoir tranché la main d’un jeune à Yeumbeul Sud : la Police dément et apporte des précisions

66
0

La police nationale a réagi à l’incident dans lequel un supposé policier a été malmené par la population du quartier Alassane Mbao de Yeumbeul sud, dans la banlieue dakaroise, dimanche soir, après qu’il ait « tranché la main d’un jeune homme pour violation du couvre-feu ». Elle précise qu’elle n’est mêlée ni de loin ni de prêt à cette affaire.

Dans un communiqué lu par la Rfm qui avait donné l’information ce lundi matin, la police souligne « qu’il s’agit d’un appel téléphonique que la Brigade des recherches de la police de Yeumbeul sud a reçu. Cet appel informe qu’un groupe de jeunes étaient présents dans un « Tangana » vers les coups de 23 heures, dans la nuit d’hier (dimanche) à aujourd’hui (lundi). Une présence en plein couvre-feu, donc en porte-à-faux avec la loi ».

La police de poursuivre : « après cet appel, des éléments de la brigade de recherches de Yeumbeul Sud, se sont déportés sur les lieux, lorsque les limiers sont arrivés, ils ont trouvé sur place neuf (9) jeunes qui s’étaient déjà bagarrés et séparés par les riverains. Un parmi eux blessé, a été évacué d’urgence par une bonne volonté à l’hôpital ».

Précisant que « le blessé a quitté l’hôpital ce lundi matin ». La police d’informer que « les neuf (9) autres jeunes ont été arrêtés et placés en garde à vue au commissariat de Yeumbeul Sud ».

Une enquête est ouverte sur cette affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici