Accueil Mis en avant Société Noo Lank plaide la cause de Boubacar Seye et alerte sur son...

Noo Lank plaide la cause de Boubacar Seye et alerte sur son état de santé…

72
0

Activistes et droits de l’hommiste se sont tous levés en un seul homme pour exiger la libération de Boubacar Seye. En conférence de presse, ce vendredi, le Noo Lank est monté au créneau.

Les activistes ont dénoncé les dispositions liberticides qui permettent d’emprisonner si facilement un acteur de la société civile engagé dans la défense d’une question nationale que constitue la migration.

« Nous n’avons pas besoin de souvenir pour nous rappeler que plus de 580 personnes viennent de périr en mer en 2020 plus que les victimes de la Covid-19 », lance Noo Lank. Qui rajoute : « cette tragédie suffit humblement pour interpeller le gouvernement du sénégalais sur l’efficacité des fonds qu’il reçoive de l’Union européenne ».

Souleymane A.Diallo, d’horizon sans frontières, une des derniers personnes qui ont échangé avec Boubacar Seye, de déclarer : «il m’a pris mes deux mains comme ça pour me dire mon frère je vais en prison je m’y attendais pas, j’ai pas dis quelque chose qui mérite qu’on me traite de cette façon, c’est Boubacar Seye qui me l’a dit », a-t-il dit face à la presse.

Selon Souleymane Diallo, Boubacar Seye l’a chargé de dire à Macky Sall qu’il n’est pas l’ennemi du Sénégal, ni son adversaire politique et non plus un cagoulard politique. Mais juste un activiste, un lanceur d’alerte.

Même son de trompette chez Elimane Kane, présent à ce point de presse.

Noo Lank a tenu à alerter sur l’état de santé de Boubacar Seye qui se dégrade de jour en jour.

A noter qu’une minute de silence a été faite pour rendre hommage à Ibrahima Diagne et Atou Diagne.

 

 Xibaaru

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici