Accueil Mis en avant Société Moustapha Diakhaté hausse le ton: “Le gouvernement doit déclarer le MFDC organisation...

Moustapha Diakhaté hausse le ton: “Le gouvernement doit déclarer le MFDC organisation terroriste…”

33
0

Le leader du Mouvement Manko Taxaxu Sunu Apr s’est fendu d’un post sur le différend entre l’Armée sénégalaise et la Casamance. Une occasion pour Moustapha Diakhaté d’appeler le gouvernement du Sénégal à agir avec plus de fermeté en déclarant le Mfdc organisation terroriste. Histoire de finir avec l’impunité dont bénéficient ses membres. Selon l’ancien député apériste, il ne peut y avoir deux armées.

Texte in extenso 

La garante de l’intangibilité de l’intégrité du territoire sénégalais s’appelle l’Armée: soutenons ses opérations de sécurisation en Casamance
Pour ce qui concerne le Mfdc, ce mouvement armé qui revendique l’indépendance de la Casamance, il faut appliquer un principe simple.
Dans un pays démocratique et jouissant de sa pleine souveraineté, il ne peut y avoir deux armées.

Violence…

Il faudra donc que tous les groupes, y compris les soi-disantes ailes politiques, renoncent à la violence, déposent les armes, se rendent et abandonnent toute idée de partition du Sénégal.
Pour cet objectif, le gouvernement doit faire preuve de plus de fermeté en déclarant le Mfdc organisation terroriste pour en finir avec l’impunité dont bénéficient ses membres et leur appliquer, la Loi sur le terrorisme et cesser tout dialogue avec les indépendantistes armés ou non.

Dissolution de structures médiatrices entre le Mfdc

Dans cet ordre, l’Etat doit aussi procéder à la dissolution de structures médiatrices entre le Mfdc et le gouvernement sénégalais.
Le Sénégal ne doit plus dialoguer avec ceux qui remettent en cause le principe sacro-saint de l’Union africaine de l’intangibilité des frontières héritées de la colonisation.
L’acceptation par tous de l’intangibilité de l’intégrité territoriale du Sénégal n’est pas négociable.

SOUTIEN À L’ARMÉE SÉNÉGALAISE, LA PATRIE RECONNAISSANTE !

LA GARANTE DE L’INTANGIBILITÉ DE L’INTÉGRITÉ DU TERRITOIRE…

PUBLIÉE PAR MOUSTAPHA DIAKHATÉ SUR VENDREDI 5 FÉVRIER 2021

Laissez un commentaire

Merci d'entrer votre commentaire
Merci d'entrer votre nom ici