Accueil Mis en avant Société Lutte contre le covid-19 : plus de 5 000 enfants retirés de...

Lutte contre le covid-19 : plus de 5 000 enfants retirés de la rue entre mars et novembre 2020

49
0

Dans le cadre de la riposte à la seconde vague, un projet de protection d’urgence des enfants contre le Covid-19 a permis de retirer 5.130 enfants de la rue, dont 3.500 sont retournés dans leur famille, entre mars et novembre 2020, a annoncé le directeur de la promotion des droits et de la protection des enfants, Niokhobaye Diouf. Le ministère de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des enfants avait élaboré, pour 2020, un plan de retrait des enfants de la rue qui devait démarrer à la mi-mars, a-t-il rappelé dans un entretien avec la radio privée Sud FM.

« Malheureusement, les services concernés avaient été amenés à anticiper sur les actions de ce plan, avec la survenue du Covid-19, ce qui a conduit à la mise en place d’un ‘’projet de protection d’urgence des enfants contre le Covid-19’’, dans le cadre du secrétariat exécutif national de protection de l’enfant », souligne M.Diouf. Avant d’indiquer que ce projet engage l’ensemble des ministères sectoriels, à savoir ceux de la Justice, de l’Intérieur, du Développement communautaire, de l’Education et de la Communication.

Des centres avaient été identifiés et 2.971 lits prépositionnés pour l’accueil des enfants, pour le compte d’un cadre qui prenait les contours d’une cellule nationale de coordination, de veille et de suivi du projet ‘’Zéro enfant dans la rue’’, a indiqué Niokhobaye Diouf.

Le directeur de la promotion des droits et de la protection des enfants précise qu’à la fin d’un premier cycle d’opérations menées, 5.130 enfants ont été retirés de la rue, dont 3.500 sont retournés à leur famille, entre mars et novembre 2020. « Trois cent soixante-cinq enfants proviennent de la sous-région, dont 118 ont été retournés en Guinée-Bissau et en Gambie. Des discussions ont été entamées avec l’ambassadeur de la Guinée au Sénégal, pour faire retourner 51 enfants dans ce pays, dans une semaine », a-t-il dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici