Accueil Mis en avant Société Keur Momar Sarr : Son turban s’accroche sur la roue de sa...

Keur Momar Sarr : Son turban s’accroche sur la roue de sa moto, il tombe et meurt

59
0

Domicilié au village de Karamatou dans la commune de Keur Momar Sarr, Oumar Bâ est décédé, de manière atroce. Le jeune homme, âgé de 23 ans, marié à une épouse et sans enfant, est mort des suites d’un accident tragique. D’aprés des sources de l’Observateur, les faits se sont déroulés samedi dernier aux environs de 18H. Cet aprés midi là, ce berger, qui était loin d’imaginer qu’il avait rendez-vous avec la mort, avait quitté la ville de Keur Momar Sarr à bord de sa moto Jakarta, pour rentrer chez lui au village de Karamatou, distant d’une vingtaine de kilomètres. Ainsi, pour se protéger contre le vent violent soufflant sur cette partie du Walo à cette période, il a pris le soin de porter un turban autour de sa tête avant de démarrer en trombe. Alors, roulant à vive allure, le jakartaman, pressé d’arriver à destination, zigzaguait sur la piste laterite menant à son village natal. Aprés avoir parcouru quelques kilomètres, le jeune homme qui tentait d’éviter un animal en divagation, a abandonné sa voie et, malheureusement pour lui, le turban qu’il avait noué autour de sa tête est tombé avant de s’accrocher sur la roue arrière de l’engin, lequel roulait à grande vitesse. Au moment où il s’y attendait le moins, ce mouvement brusque l’a fait tomber sur la piste latérite. C’est ainsi qu’il a été traîné sur une longue distance par la moto. A cause de la violence du choc, il est décédé sur le coup.

Informés, les éléments de la Brigade de Keur Momar Sarr se sont déplacés sur les lieux du drame. Ils ont été rejoints plus tard par des agents sanitaires du centre de santé de ladite localité. Le corps sans vie a été par la suite transporté à bord de l’ambulance, puis déposé à la morgue de la structure sanitaire. Le décés par accident a été confirmé par le médecin, lequel a délivré un certificat de genre de mort aux parents de la victime. Sur ordre du procureur de la République du tribunal de grande instance de Louga, la dépouille a été restituée aux siens. Le jeune Oumar Bâ a été inhumé hier dimanche, au village de Karamatou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici