Accueil Mis en avant Société DR Babacar Guéye, sur la prise en charge à la maison :...

DR Babacar Guéye, sur la prise en charge à la maison : 11.000 guéris à domicile du Covid-19

47
0

Le débat sur la prise en charge à domicile de malades du Covid-19 fait l’objet de plusieurs apartés, pour ne pas dire est l’objet de toutes les interprétations. Pourtant, elle semble donner des satisfactions suivant les révélations faites par docteur Babacar Guèye, directeur de la lutte contre la maladie (Dlm), qui a fait savoir que 11.000 malades du Covid-19 traités à domicile sont guéris.

La prise en charge de malades du Covid-19 à domicile est une stratégie de riposte recommandée par l’Organisation mondiale de la santé (Oms). C’est ce qu’a fait savoir le docteur Babacar Guèye, directeur de la lutte contre la maladie (Dlm), hier, lors de sa conférence de presse. Une occasion pour faire savoir qu’une telle démarche a donné des résultats satisfaisants au Sénégal, puisque 11.000 personnes malades, suivies à domicile, ont pu guérir du Coronavirus.

«Depuis la mise en œuvre de la prise en charge à domicile, nous avons suivi et guéri 11.000 patients. Actuellement, sur les 3288 malades en cours de traitement, 2960 sont suivis à domicile. Aujourd’hui, il est plus que jamais important de renforcer cette stratégie dans le cadre de la deuxième vague». Rappelant que c’est à l’appréciation des médecins de juger de l’opportunité ou non de traiter un malade à domicile, il a fait savoir que «la démarche est la suivante. Dès qu’un patient est testé positif au Covid-19, une notification est faite au district sanitaire de sa zone de responsabilité. L’équipe dudit district procède à une évaluation initiale qui permet sur le plan clinique d’apprécier l’état du patient. C’est-à-dire de vérifier si ce patient présente des facteurs de vulnérabilité. Aussi, si le patient ne répond pas aux critères, il est transféré au niveau des Centres de traitement des épidémies (Cte)». Il n’a pas manqué de faire remarquer qu’ils procèdent «également à l’évaluation de l’environnement qui devrait nous permettre de voir si au domicile du patient, il y a la possibilité du respect des mesures barrières par le malade et son entourage. »

gfm

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici