Accueil Mis en avant Société Assainissement à Tivaouane : Le Khalife tance Serigne Mbaye Thiam et l’Onas

Assainissement à Tivaouane : Le Khalife tance Serigne Mbaye Thiam et l’Onas

86
0

Le Khalife des Tidianes a reçu ce mardi, à Tivaouane, le directeur général de l’Office National de l’Assainissement du Sénégal (ONAS). Une occasion saisie par Serigne Babacar Sy Mansour d’asséner ses vérités aux autorités en charge de construction des nouveaux ouvrages d’assainissement dans la ville sainte.

Tivaouane bénéficie d’un programme de réalisation d’infrastructures et d’ouvrages d’assainissement d’un coût global de 4,3 milliards de FCFA. Inscrits dans le cadre du projet d’assainissement de 10 villes, les travaux prévus à Tivaouane par l’ONAS, permettront in fine, d’éliminer les rejets d’eaux usées ménagères sur la voie publique, les stagnations d’eaux dans la voie publique et de réduire la propagation des maladies d’origine hydrique. En plus d’améliorer le cadre de vie sur les plans de l’esthétique et de l’hygiène, les autres effets positifs attendus porteront sur l’environnement et sur la santé des populations locales. Mais jusqu’à ce jour, les travaux sont au ralenti. Une situation que déplore le Khalife des Tidianes, qui a reçu hier mardi, à Tivaouane, le directeur général de l’Office National de l’Assainissement du Sénégal (ONAS). Dr Ababacar Mbaye était dans la ville sainte pour évaluer les travaux d’aménagement des stations de relèvement, de pompage et d’épuration des eaux usées et des points bas de la commune de Keur Khaly, Kouly, Marché bou makk… Mais Serigne Babacar Sy Mansour n’a pas mis de gants pour charger les autorités en charge de la construction de nouveaux ouvrages d’assainissement dans la ville sainte. Pour le Khalife, tout a été faussé dès le début des travaux. « Ageroute nous a demandé 2 milliards Fcfa alors que nous n’avons de 4 milliards. Si nous leur payons cette somme,  nous ne travaillerons pas », a déclaré le khalife devant son hôte. Il rembobine : « J’avais dit à Serigne Mbaye Thiam que vous ne pouvez pas avoir un projet d’assainissement sans discuter au préalable avec Ageroute. L’ONAS et Ageroute doivent discuter mais ils ont fait du ‘’masla’’ », s’offusque le marabout. « Les maisons environnantes et les mosquées ont fait des requêtes pour bénéficier des travaux ; elles n’ont pas été non seulement associées, mais elles n’ont pas bénéficié des travaux d’assainissement », regrette-t-il. Serigne Babacar Sy Mansour demande à Serigne Mbaye Thiam et Cie de payer à Ageroute. « A défaut, il n’y aura rien !  S’ils ne sont pas d’accord, qu’ils arrêtent les travaux », tranche-t-il, net. Très remontés contre l’Etat, les populations n’ont cessé de demander aux autorités compétentes d’agir prestement pour trouver des solutions définitives aux problèmes d’assainissement et d’inondations.

Rewmi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici