Accueil Mis en avant Société Allocation d’études de Diary : Les précisions du directeur des Bourses

Allocation d’études de Diary : Les précisions du directeur des Bourses

64
0
Depuis que Diary Sow a opté pour un départ volontaire, des questions se posent sur sa bourse d’excellence. Seneweb tente d’apporter des réponses avec le décret de 2014 et les précisions du directeur des Bourses.

Diary Sow, meilleure élève du Sénégal en 2018 et 2019 a décidé de marquer un ‘’répit salutaire’’ dans sa vie et ses études. Elle a donc quitté le lycée préparatoire Louis-Le-Grand, sans déposer les dossiers qui lui permettraient de passer le concours d’entrée à l’école polytechnique.

Depuis qu’il s’est avéré qu’il s’agit d’une disparition voulue, des questions se posent sur sa bourse d’excellence qui s’élève à 430 000 F Cfa par mois, d’après Moïse Sarr, secrétaire d’État aux Sénégalais de l’extérieur. Diary va-t-elle perdre cette allocation ? Pourra-t-elle la conserver ? Ou est-ce qu’il y aura une réduction ?  Autant d’interrogations à travers les réseaux sociaux et les forums.

Pour en savoir davantage, Seneweb a contacté le directeur des Bourses Khalifa Gaye. Selon ce dernier, la fille de Malicounda ne va pas perdre sa bourse dans l’immédiat. « Tant que nous n’avons pas de résultat à la fin de l’année, on ne coupe pas une bourse. Donc d’ici à ce qu’on ait des résultats, nous serons obligés de lui payer sa bourse jusqu’à la fin de l’année », précise Khalifa Gaye.

Ce dernier rappelle d’ailleurs qu’au Sénégal, des bourses sont souvent payées à des étudiants qui ne font pas cours. Mais le constat ne peut être fait qu’avec la publication des résultats annuels. « Nous allons apprécier quand les résultats seront disponibles », renseigne Khalifa Gaye.

L’autre cas qui permet de couper une bourse, ajoute-t-il, c’est lorsque l’étudiant est traduit devant le conseil de discipline ou qu’il soit renvoyé. Dans ce cas, la scolarité de l’établissement informe la direction des bourses qui en tire immédiatement les conséquences en suspendant la bourse en attendant la décision du conseil ou supprimer tout simplement si l’étudiant est renvoyé.

Perte d’un appui de 524 000 F Cfa

Il faut dire que l’attribution et la perte de bourses sont encadrées par les textes, précisément le décret 2014-963 du 12 août 2014, pris après la Concertation nationale sur l’avenir de l’enseignement supérieur (Cnaes). Dans le chapitre 8 consacré aux allocations d’études à l’étranger, l’article 23 prévoit que la bourse est supprimée dans trois cas de figure : en cas de fraude, de perte en cours d’année du statut d’étudiant ou de second redoublement dans le même cycle.

Par contre, Diary Sow va perdre à coup sûr un montant qui aurait dû lui être versé. En effet, souligne Khalifa Gaye, les élèves en deuxième année de classe prépa bénéficient d’un appui de 800 euros (524 000 F Cfa) pour préparer leurs examens. Or, Diary n’a pas déposé sa candidature. « Pour bénéficier de cet appui, elle devra justifier qu’elle prépare ses examens », rappelle cet interlocuteur. Son processus d’inscription étant inachevé, elle ne pourra donc pas justifier cette candidature qui donne droit à cet appui.

« Je sais à quels tourments me livre ma décision, je pressens les conséquences qu’elle va engendrer, qu’elle engendre déjà », disait-elle dans sa lettre adressée à son parrain et ancien ministre de l’Education Serigne Mbaye Thiam. Elle ne croyait certainement pas si bien dire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici