Accueil Mis en avant Société AFFAIRE MBOUR 4 : LE PRÉSIDENT DU COLLECTIF, SOULEYMANE DIÉMÉ, PLACÉ EN...

AFFAIRE MBOUR 4 : LE PRÉSIDENT DU COLLECTIF, SOULEYMANE DIÉMÉ, PLACÉ EN GARDE-À-VUE

28
0

Encore du nouveau et pas des moindres dans l’affaire Mbour 4, qui n’a définitivement pas livré tous ses secrets. Après le vice-président, Amadou Dia, c’est au tour du président du collectif Mbour 4, Souleymane Diémé, d’être placé en garde-à-vue, rapporte notre correspondant sur place.

Pas moins de huit membres du collectif ont été arrêtés hier.

Depuis le déclenchement des poursuites, beaucoup de gens contrairement aux consignes données par les membres du collectif, ont déposé leur acte de vente au niveau de la Préfecture pour se faire recenser. Une stratégie qui a permis de mettre la main sur des spéculateurs fonciers dont le nommé Ibrahima Abdoulaye SY, un autre membre du collectif.

Début février, après l’arrestation de quatre individus la semaine d’avant, quatorze autres avaient reçu des convocations délivrées par la Direction de la surveillance et du contrôle de l’occupation du sol (DSCOS).

Invité politique de ’’toc toc’’ Sénégal, la matinale d’Itv, le 25 janvier dernier, le Directeur général de la Compagnie générale immobilière du Sahel (CGIS SA), Abdou Khafor Touré, accusait des promoteurs véreux qui ont fait des lotissements supplémentaires sur 38 hectares qu’ils ont vendus, dans le cadre des opérations de démolitions menées par la DSCOS, à Mbour 4 extension, à Thiès. C’était peu avant qu’Emedia n’apprenne l’arrestation des premières personnes impliquées dans la vente de terrains dans le quartier en question, sur la base d’actes de vente. Il s’agissait de quatre présumés mis en cause dont un ancien policier, un géomètre et deux courtiers.

Selon les premiers éléments de l’enquête, les mis en cause, sur la base des actes de vente détenus par les propriétaires de maisons démolies, procédaient au morcellement des terres et vendaient la parcelle à 500 mille F CFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici