Accueil Mis en avant Société Affaire de la domestique Nogaye Niang ligottée et balancée du 3eme étage:...

Affaire de la domestique Nogaye Niang ligottée et balancée du 3eme étage: « Soukeye Diop est condamnée à 5 ans de prison, MaÏmouna Fall acquitée »

62
0

Le dossier de la domestique Nogaye Niang, ligotée et balancée du 3eme étage, qui a été jugé le 15 décembre passé devant la chambre Criminelle de Dakar, a été vidé hier mardi. Les accusées, Soukeye Diop et Ndeye Maimouna Anta Fall ont connu leur sort . En rendant son verdict, le juge a disqualifié le crime de tentative de meurtre initialement retenu en coups et blessures volontaires. Ensuite, le magistrat a déclaré la collègue de la victime, Soukeye Diop, coupable de ce chef, avant de la condamner à 5 ans de prison ferme. Par contre, la fille de la patronne, Ndeye Maimouna Fall, a été acquittée. Et pour le préjudice, Soukeye doit allouer la somme de 10 millions Fcfa à la victime. Alors qu’elle avait sollicité, lors du procés, le montant de 25 millions de Fcfa. Le procureur de la république avait requis une peine de 5 ans contre les accusées et le mandat de dépôt contre Ndeye Maimouna Fall, qui avait comparu libre. Durant les débats d’audience, les accusées se sont rejetées la responsabilité de cet acte. Maimouna avait reconnu s’être bagarré avec Nogaye, mais dit être au premier étage au moment de la chute. Soukeye avait soutenu être sous la douche au moments des faits.

C’est une histoire d’une atrocité singulière qui aurait pu coûter la vie à la victime. Agée de 16 ans au moment des faits, la domestique Nogaye Niang a été ligotée et balancée du troisième étage. Elle a lutté de toutes ses forces contre la mort. Elle souffrait d’un traumatisme cranio-encéphalique suite à cette chute. Elle avait presque perdu la voix à sa sortie du coma et utilisait le langage gestuel pour s’addresser à ses proches. Nogaye a pointé du doigt l’autre domestique Soukeye Diop et la fille de sa patronne, Ndeye Maimouna Fall, qu’elle accuse de l’avoir ligotée et balancée du 3eme étage, au cours d’une bagarre. L’histoire remonte au courant de l’année 2017. A l’époque, la jeune Nogaye qui avait décidé de gagner sa vie à la sueur de son front, est recrutée comme femme de ménage au domicile de la dame Khary Gueye, sis au Hlm. Elle partageait les tâches ménagères avec Soukeye Diop. Chaque dimanche, l’une d’elles se repose. Alors, le vendredi 14 juillet 2017, Nogaye Niang qui avait acheté du pain, a vu sa patronne, Khary Gueye, se plaindre de la qualité du pain et aurait demandé à la petite de retourner la baguette à la boulangerie. Nogaye Niang a refusé expliquant que le vendeur ne va pas l’accepter. Son comportement a mis en colère la fille de sa patronne. Le lendemain, une dispute éclate entre Nogaye Niang et Soukeye autour du jour de repos. Nogaye Niang est allée se plaindre auprés de leur patronne qui a tranché en sa faveur, lui accordant le repos du dimanche. Suffisant pour raviver la colère de Soukeye. Et quand Nogaye Niang est montée pour terminer ses tâches ménagères, Ndeye Maimouna Fall l’y a rejointe et une bagarre éclate entre elles. Soukeye, l’autre bonne, qui avait une dent contre Nogaye Niang, prête main-forte à la fille de la patronne. A deux, elles auraient violemment tabassé Nogaye Niang, la ligotant des mains et des pieds avant de la balancer comme une feuille morte dans le vide. Le voisinage qui a entendu le bruit de la chute, alerte Khary Gueye à qui sa fille et sa deuxième bonne servent la thèse du suicide.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici