Accueil Justice UNE DOUZAINE D’ASSOCIATIONS APPORTE SON SOUTIEN À BOUBACAR SEYE

UNE DOUZAINE D’ASSOCIATIONS APPORTE SON SOUTIEN À BOUBACAR SEYE

112
0

Le doyen des juges a inculpé le président de Horizon Sans Frontière, Boubacar Sèye avant de le placer sous mandat de dépôt pour diffusion de fausses nouvelles. Il va ainsi passer son premier jour en prison.

En effet, 12 organisations ont décidé de lancer ainsi un appel adressé à la diaspora pour une forte mobilisation visant à exiger du gouvernement du Sénégal, « la libération immédiate et sans condition, de monsieur Boubacar Sèye, président de HSF ». Elles soutiennent que « le président de HSF, monsieur Boubacar Sèye ne mérite pas un traitement du genre ».

Ayant longtemps œuvré pour défendre la noble cause des immigrés, M. Séye aurait décidé de porter ce combat en Afrique, plus précisément au Sénégal et « il a toujours mis au-devant les intérêts de la diaspora ».

Toujours dans la même optique, « l’idée même d’ouverture d’un procès contre Boubacar Sèye est une insulte à la mémoire de tous les Sénégalais de la Diaspora tombés au front (immigrés décédés dans les pays d’accueil,) pour qui il s’est battu pour que les corps soient rapatriés et remis à leurs familles ».

Les organisations signataires condamnent toutes les tentatives de liquidation et de musèlement notées par la société civile depuis longtemps aussi bien à l’international qu’au niveau national.

Dans leur texte, elles pointent du doigt l’Etat du Sénégal. « Aujourd’hui, l’Etat du Sénégal a décidé de porter un nouveau coup à la diaspora sénégalaise, en remettant Boubacar Sèye entre les mains de la justice, sous prétexte que ce dernier aurait fait des révélations qui interpellent l’action du gouvernement ».

Elles invitent la Diaspora à s’engager dans une dynamique de riposte, pour dire NON à l’intimidation et pour une meilleure prise en charge des problématiques de la Diaspora.
Elles appellent aussi le peuple sénégalais à un vaste mouvement de soutien à sa Diaspora, pour une libération immédiate et sans condition du président Boubacar Sèye et que le peuple dans sa très grande majorité, rejette catégoriquement toute décision allant contre Boubacar Sèye.

Encore, elles tiennent l’Etat du Sénégal, responsable de tout ce qui pourrait arriver à monsieur Boubacar Sèye, président de HSF. Elles appellent encore une fois « Non Aux Intimidations, Pour Une Justice Sociale Au Service Du Peuple Sénégalais »

emedia

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici