Accueil Actualité Visant X dans son réquisitoire introductif, pourquoi le procureur a-t-il agi avec...

Visant X dans son réquisitoire introductif, pourquoi le procureur a-t-il agi avec prudence ?

57
0

La démarche du procureur de la République, dans son réquisitoire introductif, est cohérente.
En effet, nous rapportions dans ces colonnes que Serigne Bassirou Gueye visait X dans sa requête d’ouverture d’une information judiciaire adressée au juge du 8ème cabinet dans cette affaire de mœurs qui implique Ousmane Sonko.

Si le patron du parquet n’a pas demandé une instruction contre le leader de Pastef, c’est par pure technique procédurale. Les avocats de la défense, dans la lettre qu’ils avaient envoyée au président de l’Assemblée nationale, demandaient que celui-ci exige des autorités de saisine la production du réquisitoire introductif du parquet qui, à leur sens, constituait une violation de la loi, la levée de l’immunité parlementaire de leur client n’étant pas effectif.
En termes plus clairs, le procureur de la République a évité la faille procédurale à laquelle les avocats d’Ousmane Sonko voulaient s’agripper.

Au magistrat instructeur de déterminer si X est Ousmane Sonko ou pas, note l’Obs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici