Accueil Actualité Trafic de bois : l’armée poursuit les trafiquants jusqu’en GAMBIE

Trafic de bois : l’armée poursuit les trafiquants jusqu’en GAMBIE

171
0

Les forces de défense et de sécurité sont déterminées à mettre fin au trafic de bois en Casamance avec la traque des délinquants jusqu’à la frontière avec la Gambie où s’opère le business. Le Quotidien, dans sa livraison du jour, revient sur une scène qu’il considère invraisemblable qui s’est produite dans la zone de Diouloulou et qui concerne les militaires et des agents des eaux et forêts déterminés à récupérer un camion chargé au niveau d’un village gambien appelé Omorto. Et d’après le journal, il règne sur place une vive tension avec la résistance des villageois refusant que le bois retourne au Sénégal.

Les populations s’opposent à la récupération du chargement en estimant que le véhicule se trouve en territoire gambien. D’ailleurs, informe la même source, un agent, ayant reçu un coup de coupe-coupe, a été blessé. Il a été transporté au poste de santé de MANDAT où il a reçu des soins. Son état de santé n’est pas inquiétant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici