Accueil A la une Modou Kara Mbacké, le « marabout des jeunes » dont les centres...

Modou Kara Mbacké, le « marabout des jeunes » dont les centres de redressement font scandale

74
0

Mis en cause pour des violences au sein de centres de redressement, Serigne Modou Kara Mbacké occupe une place à part dans la galaxie mouride. Retour sur le parcours du « général », à la fois marabout des jeunes désœuvrés et chef de milice controversé.

24 mars 2020. Alors que la pandémie de Covid-19 paralyse le monde entier, tout ce que le Sénégal compte d’opposants et de dignitaires religieux est convié au palais présidentiel afin de coordonner la riposte face au virus. Parmi eux, Serigne Modou Kara Mbacké. Tout de noir et de cuir vêtu, le dignitaire mouride est reçu par le président Macky Sall, à qui il n’hésite pas à serrer la main. Des mesures barrières comme de certaines convenances, le marabout semble faire peu de cas.

Mais c’est dans une affaire autrement plus sérieuse que Modou Kara Mbacké a récemment été impliqué. Une affaire qui a commencé par un simple vol de scooter. En remontant la piste de l’engin, les enquêteurs de la section de recherches auraient découvert à Ouakam l’un de ses « daaras de redressement ».

Séquestration et sévices corporels

Trois autres centres ont été repérés par la gendarmerie entre le 26 et le 28 novembre, dans la banlieue de Dakar (à Guédiawaye et à Malika) et dans la capitale (zone B). Les 353 jeunes regroupés dans ces établissements auraient été victimes d’actes de « séquestration », de « maltraitance », voire même de « tortures », relate la gendarmerie. Les victimes souffrent de « malnutrition sévère » et leurs corps portent les traces de « sévices corporels », ajoutent les enquêteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici