Accueil A la une Manifestations tragiques du mois de mars dernier : Une plainte adressée à...

Manifestations tragiques du mois de mars dernier : Une plainte adressée à la CPI contre Macky SALL et son régime

84
0

Le Sénégal a connu des manifestations les plus violentes de son histoire politique, à des mouvements de prestation et de résistance du peuple sénégalais contre le régime de Macky SALL suite aux faits de la période du 03 au 08 mars 2021. Ainsi, ont eu lieu de violents affrontements entre manifestants et forces de l’ordre appuyés par une police auxiliaire qui détenait de vrais armes. Cette milice qui appartient au pouvoir en place, est issue des responsables du parti du président Macky SALL.
À chaque journée des affrontements, il y avait mort d’homme et beaucoup de blessés par balles au bord des manifestants dont la majeure partie sont des jeunes de moins de 17 ans enterrés avec précipitation sans encadrement judiciaire ni d’autopsie médico-légale pour informer à l’avance une enquête possible. C’est dans cette perspective que des citoyens sénégalais d’ici et de la diaspora se sont regroupés dans un collectif appelé Macky DCPI pour déposer une plainte adressée à la CPI.
À cet égard, le collectif Macky DCPI renseigne le peuple que sa plainte a été finalement maintenue et inscrite sur un rôle pour l’ouverture d’une enquête pour la cours pénale internationale (CPI). Les citoyens sénégalais de la diaspora ont fait un déplacement pour se rendre aux locaux de la CPI pour pouvoir échanger avec les fonctionnaires en service dans cette institution. Des conseils et orientations ont été reçus et plus tard la plainte déposée.
Le collectif DCPI Macky évoque la non existence d’une plainte faite par un leader du parti politique et par la société civile rapportée par certains organes de presse.

yacine fall

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici