lundi, septembre 27, 2021
Accueil A la une la ter recrute 10 athletes senegalais

la ter recrute 10 athletes senegalais

43
0

Le Comité National Olympique Sportif Sénégalais (CNOSS) et la Société d’exploitation maintenance du TER de Dakar (SETER) ont signé hier, lundi 31 mai, une convention de partenariat en vue des prochains Jeux olympiques de la jeunesse «JOJ Dakar 2026». Cette convention va permettre à la SETER de recruter, au sein de son effectif, dix athlètes et les intégrer dans le monde de l’entreprise. La cérémonie de signature qui s’est déroulée à la Gare de Dakar a été Le Comité National Olympique Sportif Sénégalais (CNOSS) et la Société d’exploitation maintenance du TER de Dakar (SETER) ont signé hier, lundi 31 mai, une convention de partenariat en vue des prochains Jeux olympiques de la jeunesse «JOJ Dakar 2026».

Cette convention va permettre à la SETER de recruter, au sein de son effectif, dix athlètes et les intégrer dans le monde de l’entreprise. La cérémonie de signature qui s’est déroulée à la Gare de Dakar a été l’occasion pour le Président Mamadou Diagna Ndiaye, président du CNOSS de magnifier l’accompagnement de ladite société présidée par Stéphane Volant. En ce sens qu’il contribue grandement aux initiatives variées prises pour le bien-être des athlètes. Il a également profité de la présence de l’ambassadeur de France au Sénégal, Philippe Lalliot, pour louer le partenariat avec les institutions et acteurs français qui sont, a-t-il souligné, « engagés aux premières heures de la désignation du Sénégal pour accueillir les JOJ ». Désigné comme pays hôte de la 4ème édition des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) Dakar 2026, le Sénégal est résolument tourné vers la promotion du sport par le renforcement du soutien aux athlètes performants. Ce nouvel élan s’est renforcé avec une convention de partenariat qui a été signée, ce lundi 31 mai, entre le Comité National Olympique Sportif Sénégalais (CNOSS) et la Société d’exploitation maintenance du TER de Dakar (SETER). Cette convention va permettre à la SETER de recruter 10 athlètes et les intégrer dans le monde de l’entreprise. Tout en se réjouissant de ce partenariat, Mamadou Diagna Ndiaye, président du CNOSS, s’est félicité de l’engagement de la société d’assurer le transport lors des joutes olympiques de 2026 et son positionnement comme l’épine dorsale du système de transport et de mobilité pendant les Jeux. « Ce qui fonde surtout notre rencontre de ce matin, c’est la pleine conscience que nous savons que l’athlète doit constamment demeurer au centre de notre action, aussi bien durant sa carrière sportive que dans sa vie post carrière. L’acte que nous posons s’inscrit dans le prolongement des initiatives variées engagées par le CNOSS pour le bien-être des athlètes », déclare-t-il, avant de saluer la présence à la rencontre de Franck Riester, ministre français délégué en charge du Commerce Extérieur et de l’Attractivité, du ministres des Sports du Sénégal, Matar Ba, de l’ambassadeur de France au Sénégal, Philippe Lalliot, ainsi que diverses autres personnalités du monde économique et du sport. « Le sport s’est imposé comme un enjeu dans l’évolution du monde actuel. L’organisation des JOJ au Sénégal, au-delà de consacrer la reconnaissance de la contribution de l’Afrique aux avancées du sport et de l’olympisme, constitue une opportunité pour mettre en œuvre une véritable stratégie d’héritage et d’amélioration de la pratique du sport de masse. Cher Stéphane, votre entreprise, en accompagnant le sport et les athlètes, contribue grandement à cet objectif », ajoutet-il. Le président Mamadou Diagna Ndiaye n’a pas manqué de rappeler le partenariat avec les institutions et acteurs français et leur engagement aux premières heures de la désignation du Sénégal pour accueillir les JOJ. « Depuis lors, il se poursuit et se matérialise à travers des projets concrets, le tout coordonné au sein de l’Alliance Dioko entre les acteurs français et Dakar 2026, dont les plus en vue sont : le financement par l’AFD du programme de réhabilitation des infrastructures sportives du Stade Iba Mar Diop, du Tour de l’œuf et de la Caserne Samba Diéry Diallo, qui sont les principaux sites retenus pour abriter les compétitions sportives des JOJ à Dakar », relève le patron du CNOSS et par ailleurs président du Comité d’organisation des JOJ. Stéphane Volant, Président de la SETER a, pour sa part, tenu à rassurer le président de la CNOSS et a appelé les autres entreprises à suivre leur pas. «Toutes les entreprises du Sénégal doivent se mobiliser pour embaucher à temps ; partager des athlètes car c’est comme ça qu’on permettra à ces athlètes à la fois de se perfectionner dans leur sport et en même temps de vivre de leur sport et de faire vivre leurs familles. C’est pour ça qu’à la SETER, nous sommes très heureux d’embaucher très prochainement une dizaine d’athlètes et nous croisons les doigts pour que les autres entreprises fassent pareil », a-t-il conclu. Abdoulaye Barry (StAgIAIrE) .

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici