Accueil Actualité DES LOUGATOIS INITIÉS AUX TECHNIQUES DE PRÉPARATION DE SOLUTIONS DE DÉSINFECTION

DES LOUGATOIS INITIÉS AUX TECHNIQUES DE PRÉPARATION DE SOLUTIONS DE DÉSINFECTION

91
0
Des Badienou Gokh (marraines de quartiers) et des relais communautaires ont sillonné, mardi, le quartier de Serigne Louga Est, dans la commune de Louga (Nord), pour former les habitants aux techniques de préparation de solutions de décontamination et de désinfection, a constaté l’APS.
Une vingtaine de Badienou Gokh et de relais communautaires ont entamé ce mardi, pour 15 jours, une série de formations sur la préparation de solutions de décontamination et de désinfection à l’intention des habitants dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

Cette formation est initiée par le service régional d’hygiène de Louga.

Par groupes de trois chacun et accompagnés de deux agents du service d’hygiène, les formateurs font le tour des maisons pour sensibiliser les habitants et les former, en quelques minutes, à diluer le chlore (eau de javel) pour désinfecter les surfaces et les objets probablement contaminés.
Ils montrent comment décontaminer, avec la solution, les loquets des portes, les interrupteurs, les chaises et les tables, ainsi que tous endroits susceptibles d’être touchés plusieurs fois la journée.
Pour le chef de la sous-brigade d’hygiène de Louga, le lieutenant Jacques Henry Sow, cette visite à domicile entre dans le cadre de lutte contre la Covid-19.
’’Nous avons sillonné quelques quartiers de la commune de Louga pour montrer aux populations les normes d’hygiène, les gestes barrières à avoir pour une meilleure lutte contre la Covid-19. Et nous avons beaucoup insisté sur l’utilisation de l’eau de javel pour décontaminer et désinfecter’’, a-t-il dit.
’’Nous allons répéter cette activité au niveau de toute la commune durant 15 jours afin que toute la population puisse bénéficier de ces techniques de désinfection et de décontamination’’, a-t-il assuré.
Les habitants qui ont reçu la visite des Badienou Gokh et des relais communautaires ont salué l’utilité de cette initiative et promis de s’approprier les techniques apprises.
’’Nous avons l’habitude d’utiliser l’eau de javel, mais nous ne maitrisons pas les techniques de dosage et d’utilisation. Désormais, nous pourrons utiliser correctement l’eau de javel, ce qui va nous aider à mieux lutter contre la Covid-19’’, a déclaré une habitante du quartier, Ndioba Diop.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici