Accueil Actualité Des chiffres records de recette en pleine période de COVID-19 : les...

Des chiffres records de recette en pleine période de COVID-19 : les explications de la Douane

48
0

Sur le site Internet de la Douane, il est indiqué que le directeur général de cette administration a été au Port autonome de Dakar le 28 décembre, pour féliciter chaleureusement ses hommes qui sont les artisans de ce chiffre record.

 

Rédigé par leral.net le Lundi 11 Janvier 2021 à 08:45 | | 0 commentaire(s)|

Des chiffres records de recette en pleine période de COVID-19 : les explications de la Douane

En fait, ce chiffre de 1 000 milliards a été atteint le 24 décembre. Ce qui signifie que durant l’année 2020, la douane a bel et bien dépassé la barre symbolique des 1 000 milliards, contre 985 milliards en 2019.

‘’Ces résultats, lit-on dans le compte-rendu de la visite publié sur le portail, ont été obtenus grâce à l’exécution rigoureuse et intelligente des instructions du directeur général des Douanes, à une gestion efficace et efficiente du dédouanement des grands produits, à l’application consensuelle des valeurs de corrections, à l’engagement de tous les agents et à l’exemplarité de leurs chefs’’.

A l’occasion de cette visite, le directeur général Abdourahmane Dièye a indiqué que ces résultats font ressortir ‘’l’effort réel’’ de ses agents ‘’en termes de liquidations douanières’’.

De l’avis du DG, ces résultats sont d’autant plus satisfaisants qu’ils ont été obtenus dans un contexte où les autorités ont été contraintes ‘’d’édulcorer l’exigence habituelle de redevabilité’’ des opérateurs économiques pour les accompagner dans le cadre de la résilience économique et social…

‘’Nous savons tous que le droit douanier n’est pas quérable ; il est plutôt portable. Le franchissement du cordon douanier en est le fait générateur. Ce qui fait qu’il est tributaire des chaînes d’approvisionnement mondial qui ont été durement impactées par la crise sanitaire liée à la Covid-19’’, rapporte le site.

Parmi les facteurs explicatifs de ces résultats, il est surtout mentionné ‘’les mesures hardies, parfois impopulaires’’, telles que la rationalisation des dépenses fiscales, surtout celles dites ad hoc, les sanctions très sévères sur les abus constatés dans les régimes économiques douaniers et l’interdiction du bénéfice de ces mécanismes à toutes les entreprises auteures d’infractions ou ayant un passif non réglé en douane.

‘’C’est ainsi que nous avons engagé les services opérationnels à respecter les grands consensus obtenus sur les valeurs de correction, en veillant à l’égalité devant la charge fiscale’’. Dans la même veine, le DG a engagé ses agents ‘’à maintenir la dynamique dans la loyauté et le dévouement’’, pour atteindre les résultats de 2021.

En plus de l’effort considérable des agents, il faudrait aussi relever que cet exercice 2020 est le premier sous le magistère du nouveau directeur général Abdoulaye Dièye, réputé être un homme droit et très rigoureux.
Enquête

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici