lundi, septembre 27, 2021
Accueil A la une Covid-19: des milliers d’Argentins bloqués à l’étranger à cause des nouvelles restrictions

Covid-19: des milliers d’Argentins bloqués à l’étranger à cause des nouvelles restrictions

45
0

Pour retarder l’arrivée du variant Delta, l’Argentine réduit considérablement les arrivées depuis l’étranger. Jusqu’au 31 août, seules 600 personnes pourront entrer sur le territoire par voie aérienne chaque jour. Conséquence : de nombreux vols sont annulés et des dizaines de milliers d’Argentins se retrouvent bloqués, sans pouvoir revenir chez eux avant plusieurs mois.

Avec notre correspondant à Buenos Aires, Théo Conscience

Parti le 17 juin dernier pour quinze jours de vacances, Javier Caldela, la cinquantaine, est bloqué au Panama. Son vol de retour a été annulé en raison des restrictions d’entrée sur le territoire argentin décrétées par le gouvernement jusqu’au 31 août. « J’ai économisé pendant trois ans et je trouve que c’est injuste qu’ils modifient les règles pendant que je suis à l’étranger. »

La compagnie aérienne ne lui propose pas de vol avant septembre prochain, deux mois d’attente à l’étranger que Javier ne peut pas se permettre. « Je suis salarié, et cela pose problème vis-à-vis de mon travail à Mar del Plata. Je n’ai même pas d’affaire, j’ai juste un sac pour quinze jours », se désole-t-il.

« Pour moi, c’est anticonstitutionnel »

Économies qui s’épuisent, problème dans le suivi de traitements médicaux, les inquiétudes sont nombreuses parmi les quelque 40 000 Argentins bloqués à l’étranger. Beltran Brion, 21 ans, étudie la finance en Afrique du Sud et il n’a pas vu sa famille depuis huit mois. « J’avais prévu de revenir en Argentine, mais il n’y a plus de vols, donc c’est impossible pour le moment. Ça me met en colère, car pour moi, c’est anticonstitutionnel », s’indigne-t-il;

Le gouvernement argentin assure que les personnes parties à l’étranger ces derniers mois ont accepté cette éventualité en signant une déclaration sur l’honneur. Malgré cela, des députés de l’opposition ont présenté un recours pour faire annuler ce quota d’entrée quotidienne sur le territoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici