Accueil Actualité Couvre-feu : “Macky Sall n’a aucun respect envers les citoyens” (Sidya Ndiaye)

Couvre-feu : “Macky Sall n’a aucun respect envers les citoyens” (Sidya Ndiaye)

69
0

Le Secrétaire général de la Fédération générale des travailleurs du Sénégal (FGTS/B), Sidya Ndiaye est au chevet des travailleurs de l’hôtellerie, restaurants et bars et salles de jeux touchés par la crise du coronavirus.  En conférence de presse avec le syndicat du secteur, il dénonce un manque de considération de la part des autorités  et dénonce le couvre-feu pris sans préparation.

“On nous fait comprendre que l’Etat a appuyé le secteur (NDLR : de l’hôtellerie, de la restauration) et a continué à l’appuyer. Les questions que nous nous posons, c’est qui reçoit cet appui ? Est-ce-que ce ne sont pas les mêmes personnes qui reçoivent cet appui ? Puisqu’il y en a qui disent qu’ils n’ont rien reçu. Maintenant, la situation commence à être très difficile”, regrette Sidy Ndiaye sur Vox populi.

Macky Sall n’a aucun respect envers les citoyens

Concernant le couvre-feu, le Secrétaire général de la Fédération générale des travailleurs du Sénégal dénonce une décision prise sans concertation. “Nous avons notre mot à dire. Et nous disons qu’on aurait dû mieux préparer l’entrée en vigueur du couvre-feu. Mais vous avez vu la pagaille que cela a suscitée dans la circulation, avec des bouchons un peu partout, avec des retards. Certains sont arrivés très tard chez eux, surtout en banlieue. L’autoroute a été bouchonnée. Partout, c’est bouchonné à l’heure de la descente”. 

Très en verve, Sidya Ndiaye de déplorer le fait que “Macky Sall n’a aucun respect envers les citoyens. Il prend des décisions sans tenir compte des citoyens. Le couvre-feu, ça demande un peu plus de préparation. On a vu qu’en Europe, quand les gens annoncent ce genre de décision, c’est à l’avance que c’est fait. Ils disent voilà le plan et nous allons commencer tel jour. Mais ici, ce n’est pas le cas. Or, nous ne sommes pas des sujets, nous sommes des citoyens. Personne n’est contre de l’autorité de l’Etat. Mais nous disons aussi qu’il faut que l’Etat respecte les citoyens”.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici