mercredi, septembre 22, 2021
Accueil A la une amadou gallo fall loué par ses compatriotes

amadou gallo fall loué par ses compatriotes

41
0

(Aps) – Le Sénégalais Amadou Gallo Fall, maître d’œuvre de la première édition de la BAL (Basket-ball Africa League) qui a été bouclée ce dimanche à Kigali (Rwanda) par la victoire du Zamalek (Egypte), a été salué par certains de ses compatriotes. Ils louent en particulier ses qualités de leadership qui lui ont permis de mener à bien cette compétition lancée par la NBA (ligue de basket nord-américaine), en partenariat avec la FIBA (Fédération internationale de

 

Dans un entretien avec l’APS, le président de la Fédération sénégalaise de basket (FSBB), Babacar Ndiaye, salue la prouesse réussie par l’ancien basketteur et ancien dirigeant de la NBA Afrique. “Nous devons le féliciter et nous féliciter de cette première réussie dans un contexte compliqué. Moi, je suis fier de ce qu’il a fait à Kigali et toute l’Afrique doit prendre comme modèle cette organisation qui n’a rien laissé au hasard”, a dit le président de la FSBB. Me Babacar Ndiaye avait tenu à se rendre dans la capitale rwandaise en compagnie du directeur technique national, Moustapha Gaye, pour cette première édition de la BAL où le Sénégal était représenté par l’As Douanes. L’ancien sélectionneur national, Cheikh Sarr, qui a signé un contrat en faveur de la Fédération rwandaise de basket, a aussi tressé des lauriers à Amadou Gallo Fall. Selon lui, ce dernier n’a ménagé aucun effort pour la réussite de cet événement qui devait initialement se tenir en 2020 avant d’être reporté en 2021 à cause de la pandémie de la Covid-19. Ancien meneur de jeu de l’équipe nationale masculine, Kabir Pène, dans une publication sur les réseaux sociaux, déclare : “Des gens comme lui méritent d’être écoutés, observés et accompagnés dans leur vision holistique du sport et cette Afrique que nous voulons faire advenir”. Selon lui, Amadou Gallo Fall, “c’est un style, une tenue pour symboliser notre savoir-faire, il a mis notre continent dans la lumière du monde de façon positive (220 médias et 15 langues)”. “Un trophée en baobab, cet arbre gigantesque qui symbolise en même temps la vie, la grandeur et la générosité”, écrit Kabir Pène, chargé de développement à Basket Rennais, son ancien club en France. Amadou Gallo Fall, poursuit le finaliste de l’Afrobasket masculin 2005, “a donné de la reconnaissance aux acteurs du passé via des trophées à leurs noms, Hakeem Olajuwon du Nigeria, Dikembe Mutombo de la RD Congo, Manute Bol (Soudan du sud) afin de préparer l’avenir en passant par une récompense Ubuntu”. Mamadou Koumé, ancien directeur général de l’Agence de presse sénégalaise (APS), salue lui aussi le maître d’œuvre de cette compétition masculine, disputée entre 12 clubs africains sur les hauteurs de Kigali. “Le basket sénégalais a un potentiel et suffisamment de ressources humaines. A preuve, cette BAL dont l’un des initiateurs est un Sénégalais, Amadou Gallo Fall. C’est cela un projet ambitieux”, écrit M. Koumé dans une chronique parue dans le quotidien sportif Record de lundi

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici