Accueil A la une AFFAIRE SONKO:LA SECONDE MASSEUSE ET LE MARI DE LA PROPRIÉTAIRE DU SALON...

AFFAIRE SONKO:LA SECONDE MASSEUSE ET LE MARI DE LA PROPRIÉTAIRE DU SALON TÉMOIGNENT

89
0

Potentiels témoins des faits par lesquels Adji Sarr accuse Ousmane Sonko de viols répétés et menaces de mort, la seconde masseuse et le mari de la propriétaire du salon ’’Sweet beauté spa » ont été entendus dans le cadre de l’enquête sur l’affaire concernant le leader du parti Pastef Les Patriotes.

Face aux enquêteurs, la seconde masseuse, Mame Ba, a reconnu avoir pris part à la séance de massage, le jour où ce viol présumé aurait été commis. Seulement, elle a confirmé, comme précédemment annoncé par sa patronne dans une interview exclusive avec Emedia, qu’à un certain moment elle a quitté la cabine de massage, laissant seuls Adji Sarr et Ousmane Sonko.

« J’ai toujours soupçonné Adji de fomenter quelque chose contre Sonko. C’est pourquoi, la dernière fois, je l’ai mise avec la nouvelle masseuse. Mais elle lui avait demandé de la laisser seul avec lui », nous avait confié la propriétaire du salon.

Sur les faits présumés, la deuxième masseuse Mame Ba, a expliqué qu’elle n’en savait rien, tout en précisant qu’elle était resté dans la maison tandis que le mari de la propriétaire du salon indique qu’il n’avait entendu ni cri ni appels au secours de Adji Sarr, relate le quotidien L’Obs. Des déclarations qui viennent également confirmer ceux tenus par Ndèye Khady Ndiaye, la proprio du salon, dans sa sortie sur Emedia.sn.

En attendant, l’enquête préliminaire a été bouclée et le dossier transmis au procureur de la République, Serigne Bassirou Gueye.

Pour rappel, dans ce dossier, le bureau de l’Assemblée nationale et la conférence des présidents sont convoqués demain jeudi, 11 février, pour le déclenchement de la procédure de la levée de l’immunitaire parlementaire du député mis en cause, Ousmane Sonko. Qui, brandissant cette immunité, a refusé de déférer à la convocation de la Section de recherches (SR) de la Gendarmerie de Colobane, suite à la plainte de la masseuse, Adji Sarr, âgée de 21 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici